Assemblée Générale 2013

                                                               

         COMPTE-RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU GMSLE DU

 

 

JEUDI 14 MARS 2 0 1 3

 

 

Présents :

HAULET Jean-Pierre, JACQUES-GILET Mya, BOLAIN Dominique, VAN DER WIELEN Anne, BODSON Philippe, MARECHAL Charles, RAEPSAET Marc, SCHMIT Baudoin, STASSART Jean-Marie, MONNARD Claude.

 

Procuration :

COLAS Monique, DUQUENNE Anne-Marie, HAULET Ingrid, HUMBLET-NIHARD, LOUON Hélène, STUKERS Irène, HUSTINX Michel, MAROULIS Alexis.

 

************

 

 

           Le Président, Jean-Pierre HAULET, ouvre la séance à 20.45 heures.

 

  1. Introduction par le Président.

 

           Il commence par rendre hommage aux personnes décédées depuis notre Assemblée Générale 2012, à savoir :

 

-         MALJEAN Marie-Thérèse, belle-mère du secrétaire Claude MONNARD, décédée le 26/08/2012 à l’âge de 96 ans ;

-         JANVIER Suzanne décédée le 01/04/2012, membre sympathisante par le paiement de la cotisation annuelle.

 

          Il poursuit en déclarant que certains partent tandis que d’autres arrivent : Clément, le 02/05/2012, petit-fils du Dr PIROTTE et Mathis, le 10/11/2012, son propre petit-fils.

 

         Il précise qu’ayant donné sa démission depuis quelques mois il ne va pas être long et ajoute qu’avec l’accord des trésoriers, les explications des chiffres seront fournies par lui-même. Au point 7, projet de relance du GMSLE , il donnera la parole au Vice-Président  ou au futur Pré-sident pour la suite de l’ordre du jour.

 

        Il remercie ceux qui lui ont accordé leur confiance et leur aide durant les 5 dernières années .

        Il espère que les idées de base du GMSLE ont été respectées et atteintes , à savoir :

 

-         Améliorer les rapports entre les groupes  de personnes de différentes spécificités professionnelles complémentaires et travaillant souvent en collaboration ;

-         Rechercher les moyens de mieux se connaître, se comprendre, se mettre à la place de chacun tout en rejetant tout esprit de collusion ;

-         Développer les soins aux patients à domicile, la disponibilité accordée à ces patients.

 

         Cependant, dit-il, je sais que tout ne fut pas parfait. Il faudrait développer davantage et améliorer l’esprit de groupe, la collaboration de tous les membres de celui-ci dans les domaines médico-sociaux, médico-professionnels et scientifiques, bref la dynamique du groupe médico-social. Notre ASBL, autrefois GMSLV s’est trop entendu ( GMSLE ) et l’ar-rivée du VAD a eu des répercutions sur l’activité du groupe.

 

         Il se déclare satisfait du fait que l’ASBL ne soit pas dissoute et félicite le Dr BODSON pour s’être engagé à poursuivre l’activité du GMSLE en se basant plus sur des activités et sur des projets dans le quartier Vennes-Fetinne .     

 

        Il  ajoute qu’autour de cette table, nous avons la chance d’avoir des représentants, affiliés et membres du GMSLE, de tous ces organismes (professionnels de la santé, VAD, Delta, Croix- Rouge, Centre familial, Conférence de St-Vincent de Paul, bénévoles …). De ce fait, en-semble, nous devons travailler de façon très constructive et efficiente dans l’intérêt des patients, des soins à domicile et de la population.

 

        Il tient à remercier spécialement deux bénévoles : Jean-Marie STASSART qui, depuis de nombreuses années, nous apporte son aide précieuse à la comptabilité du GMSLE et à la déclaration fiscale des personnes morales.

 

       Merci aussi, dit-il,  à sa fille Elodie qui l’aide énormément à actualiser le site du GMSLE. Ce site a été visionné jusqu’à présent à 1884 reprises.

 

      Il remercie également les  membres du CA et sympathisants du GMSLE qui ont assisté au souper-spectacle organisé par la Conférence de St-Vincent de Paul de la paroisse dont Mr STASSART est le Président.

 

      Il adresse un merci à ceux qui ont soutenu l’opération « pasticcios » par leur achat au profit des enfants défavorisés de l’Ecole Notre-Dame de Cerexhe-Heuseux.

 

       Avant de passer à l’ordre du jour, il déclare que si certains souhaitent discuter d’un sujet non repris à l’ordre du jour, il conviendra de le faire lors du  chapitre  « Divers » à la fin de la réu-nion.

 

      Il estime en avoir assez dit et propose de passer au point suivant.

 

  1. Approbation du compte-rendu de l’AG du 1er mars 2012.

 

         Tous les membres approuvent le PV sans remarque.

 

  1. Rapport du secrétaire.

 

          Bref aperçu de ce qui s’est passé depuis l’AG du 1er mars 2012:

 

  • L’activité commune CEFOP / GMSLE, à savoir  « Une Journée de Prince-Evêque » a eu lieu le 20 octobre 2012 : visite du Palais de Justice, du Palais des Princes-Evêques, repas « liégeois » au restaurant « A pilori » puis visite du « Trésor de la cathédrale » et enfin visite de l’Archéoforum. Débutée à 10.00 heures, cette journée bien remplie s’est terminée à 17.00 heures. Elle a été appréciée par l’ensemble des participants tant par la diversité que par l’enseignement retiré grâce à la compétence de nos guides.

 

  • Jean-Pierre HAULET et sa fille Elodie ont poursuivi leur gestion des sites internet du GMSLE et du CEFOP. A signaler que depuis le 1er mars, ce dernier est géré par les secrétaires du CEFOP : Mmes Annette GILLES et Monique BOYENS-PIROTTE.

 

  • Ingrid HAULET, membre du CA du GMSLE s’occupe des formations « kinés » du CEFOP.

 

  • Au 5e souper organisé le samedi 13 octobre 2012 par la Conférence de St Vincent de Paul en faveur des plus démunis de la population du quartier Vennes/Fétinne (soutenue par le GMSLE), une douzaine de sympathisants étaient présents, dont six membres du Conseil d’Administration.

 

  • L’opération « Pasticcios » du 25 octobre 2012 au bénéfice de l’Institut Notre-Dame de Cerexhe-Heuseux dirigé par Charles HAULET, cousin de Jean-Pierre, notre Président, a permis la vente de 86 pasticcios pour une somme de 322,50 €.

 

  • Réunion de bureau chez le Président le 12/12/2012 pour discuter de l’avenir du GMSLE : dissolution ou poursuite. Décision est prise de maintenir l’activité car le Dr Philippe BODSON se présentera comme Président.

 

  • Le 15/01/2013 : réunion du GMSLE et de VAD pour discuter des problèmes financiers de ce dernier et de l’aide éventuelle du GMSLE.

 

  • Conseil d’Administration le 21/01/2013 avec décision d’un prêt sans intérêt de 15000,00 € du GMSLE à VAD.

 

  • Le 08/02/2013, remise au domicile de Jean-Pierre HAULET de la reconnaissance de dette signée par le Dr HERRY, Président du VAD. Transfert par PC de 15000,00 € du compte GMSLE sur le compte de VAD.

 

 

  1. Rapport du Trésorier.

 

        Comme déclaré en début de séance, c’est notre Président qui commente les tableaux chiffrés qu’il projette sur écran. Ceux-ci sont basés sur les comptes obtenus de Jean-Marie STASSART.

 

        Il montre tout d’abord que les recettes de 2012 s’élèvent à 1926,72 € tandis que les dépenses se montent à 1788,63 €, soit un boni de 138,09 €.

 

      Solde au 31/12/2012 : 22083,00 € tandis que le bilan est équilibré au montant de 23871,91 €.

 

     Dans les détails fournis, il est fait allusion aux cotisations au nombre de 64, équilibrées entre professionnels et habitants, pour un montant de 1392,00 €.

 

 

    Un tableau comparatif de l’ensemble de la comptabilité pour les années 2008 à 2012 est remis à tous les participants.

 

    Une prévision du budget pour 2013 table sur 1420,00 € de cotisations et la balance est équi-librée au montant de 1600,00 €.

 

    Jean-Pierre évoque alors le loyer du siège social qui demeure fixé à 1.000,00 € pour 2013 (sans limitation d’occupation des locaux) car la convention de bail entre le CEFOP et le GMSLE ne prévoit pas d’indexation.

 

     Les explications fournies n’engendrent aucune question ni commentaire.

 

    Tous les membres présents approuvent la totalité des comptes et quitus est donné au trésorier et aux administrateurs.

 

    Le Président propose ensuite que le montant des cotisations pour 2013 demeure le même qu’en 2012, à savoir : 35,00 € pour les professionnels et 7,00 € pour la population. Après quelques discussions, ces sommes sont acceptées… de même d’ailleurs que nos cotisations annuelles au Centre Familial (5,00 €), à la Conférence de St Vincent de Paul (25,00 €), au Comité de Quartier (8,00 €) tandis que les cotisations à « Vivre à Domicile » sont individuelles.

 

  1. Elections statutaires.

 

      Aucun des membres du Conseil d’Administration n’est démissionnaire, par contre trois nouvelles candidatures sont proposées :

 

-         Mme Dominique BOLAIN ;

-         Mme Anne VAN DER WIELEN, épouse du docteur Philippe BODSON.

-    Mr Alexis MAROULIS

 

      Ces 3 personnes sont accueillies à l’unanimité sans actuellement de fonctions définies.

 

      Après quelques explications, les membres du bureau acceptent de poursuivre leurs fonctions actuelles hormis Jean-Pierre HAULET qui démissionne de sa fonction de Président mais demeure administrateur et poursuit la gestion du site du GMSLE..

 

  1. Autres collaborations.

 

a)      CEFOP :

 

Jean-Pierre HAULET confirme que la gestion du site du CEFOP est effectuée depuis début mars par Mmes Annette GILLES et Monique BOYENS-PIROTTE et que la collaboration entre nos deux mouvements est complète.

 

b)      VAD :

 

      Le Président confirme ce qui a déjà été dit, à savoir que le GMSLE a prêté de l’argent, sans intérêt, à VAD pour lui permettre de poursuivre ses activités.

 

c)      CENTRE FAMILIAL :

 

       Jean-Pierre HAULET  confirme l’excellente entente du GMSLE avec cette association et précise qu’elle œuvre beaucoup avec VAD.

 

d)      CROIX-ROUGE  « Maison Croix-Rouge de Liège-Angleur  » :

 

      Claude rappelle qu’il est le responsable du matériel sanitaire au sein de la « Maison Croix-Rouge de Liège-Angleur » et qu’il travaille de plus en plus étroitement avec VAD car son personnel fait fréquemment appel à lui, surtout en cas d’urgence.

 

       Il déclare qu’en 2012, à Angleur seulement, il a rédigé quelque 172 nouveaux bons de location soit environ 30% d’augmentation par rapport à 2011 … tandis que 30 % de locations de matériel demeurent en « long terme » : parfois plus de deux ans.

 

       Il explique alors les problèmes internes de la Croix-Rouge (dûs à la dictature de la Direction Générale !) tant au niveau du Comité Provincial (où, lors des récentes élections, seuls quatre postes sur sept sont pourvus !) qu’au niveau Maison Croix-Rouge Liège-Angleur où, à l’é-chéance du dépôt des candidatures fin février, personne ne s’est présenté pour aucun poste au sein du comité.

 

e)      DELTA :

 

        Marc RAEPSAET déclare, comme l’an dernier, que le personnel des hôpitaux pense trop fréquemment à DELTA en premier lieu alors que cet organisme (spécialisé en garde-malade  en soins pallitatifs) ne fonctionne qu’en 2e ligne ! Philippe BODSON déclare qu’il en prend la présidence pour deux ans.

 

f)        COMITE DE QUARTIER :

 

         Il apparaît que Madame Denise BRASSINNE y œuvre et Philippe BODSON souhaite qu’il existe une étroite collaboration avec le GMSLE.

 

g)      VISITEURS DE MALADES :

 

         Il est confirmé que c’est Béatrice FICHER qui gère ce service.

 

h)      ST VINCENT DE PAUL :

 

        Jean-Marie STASSART avoue que les membres actuels prennent de l’âge et qu’il serait grand temps que des plus jeunes soient intégrés au Conseil d’Administration.

 

 

  1. Projets de relance du GMSLE.

 

      Il est tout d’abord évoqué la possibilité de changer de nom pour le GMSLE car il semblerait que cette association de lettres n’évoque pas grand chose dans l’esprit de la majeure partie de la population. L’attention des membres est pourtant attirée sur le fait que si cette idée était retenue, il conviendrait de bien réfléchir au nouveau nom car il faudrait alors établir de nouveaux statuts lors d’une Assemblée Générale statutaire et publier ceux-ci au Moniteur ! Ce point devra être discuté lors du prochain CA.

 

       Philippe BODSON prend alors la parole. Il commence par remercier tous les membres présents d’avoir accepté de poursuivre leur mandat et déclare que si les contacts existent déjà pour le GMSLE, l’année qui vient de débuter sera sans nul doute une année de transition. Les différents projets seront présentés et pourront être débattus lors de la prochaine réunion du CA. Il souhaiterait contacter les médecins du quartier via le CEFOP afin de voir lesquels seraient prêts à s’investir dans notre organisation. Il imagine que des kinés pourraient éventuellement créer une « école du dos » ; que des cours d’aquagym pourraient se donner chez Ingrid BERGMAN. Afin de créer des contacts, il serait intéressant d’établir un « échange de services » et, pourquoi pas, constituer une « épicerie sociale » mais il faut penser au problème de la TVA. Quant aux déjeuners d’OXFAM en octobre, ils pourraient être réalisés par nous… mais tout cela est à voir et à discuter. Il souhaiterait également qu’une liste de bénévoles, de garde-malades, soit établie au GMSLE et demande aux membres présents de l’aider à mettre des noms sur papier.

 

  1. Activités Festives GMSLE pour 2013 :

      Chacun est chargé d’y réfléchir car actuellement rien n’a été envisagé. Claude MONNARD pense néanmoins toujours à l’activité commune avec le CEFOP : visite de l’exposition à la gare des Guillemins qui s’intitule : « J’avais 20 ans en 1960 ! ».

 

  1. A.G. 2014 :

       Le Président propose mars 2014 mais sans définir de date.

 

     10. Divers :

 

       Personne ne souhaite prendre la parole : il faut donc croire que tout a été dit !

 

       Le Président fait alors apparaître sur l’écran un « Merci. Bon retour… », puis il lève la séance

à 22.30 heures.

 

 

                                                                                             PV établi le 16 mars 2013.

                                                                                                   Le secrétaire,

 

                                                                                               Claude MONNARD.